Che

Le moteur che permet d'enrichir les événements (via son event-filter), de créer et d'enrichir les entités et de créer le context-graph.

Fonctionnement

La file du moteur est placée juste après l'exchange canopsis.events.

À l'arrivée dans sa file, le moteur che va leur appliquer les règles d'enrichissement de son event-filter.

Si l'événement est de type check ou declareticket : au prochain battement (beat) du moteur, il va ensuite créer, enrichir ou mettre à jour les entités, puis il va mettre à jour le context-graph qui gère les liens entre les entités.

Options de l'engine-che

  -alwaysFlushEntities
        Always flush the entity cache. This makes sure the entities are always written in the database. This option is deprecated, and is likely to cause severe performance drops in high-traffic environment.
  -consumeQueue string
        Consomme les évènements venant de cette file. (default "Engine_che").
  -createContext
        Active la création de context graph. Activé par défaut.
        WARNING: désactiver l'ancien moteur context-graph lorsque vous l'utilisez. (default true)
  -d    debug
  -dataSourceDirectory
        The path of the directory containing the event filter's data source plugins. (default ".")
  -enrichContext
        Active l'enrichissment de context graph à partir d'un event. Désactivé par défaut.
        WARNING: désactiver l'ancien moteur context-graph lorsque vous l'utilisez. (default true)
  -enrichExclude string
        Liste de champs séparés par des virgules ne faisant pas partie de l'enrichissement du contexte
  -enrichInclude string
        Coma separated list of the only fields that will be part of context enrichment. If present, -enrichExclude is ignored.
  -printEventOnError
        Print event on processing error
  -processEvent
        enable event processing. enabled by default. (default true)
  -publishQueue
        Publie les événements sur cette file. (default "Engine_event_filter")
  -purge
        purge consumer queue(s) before work
  -version
        version infos

Collection

Les entités sont stockées dans la collection MongoDB default_entities.

Le champ type de l'objet définit le type de l'entité. Par exemple, avec une ressource, son champ type vaut resource :

{
    "_id" : "disk2/pbehavior_test_1",
    "name" : "disk2",
    "impact" : [
        "pbehavior_test_1"
    ],
    "depends" : [
        "superviseur1/superviseur1"
    ],
    "enable_history" : [
        NumberLong(1567437797)
    ],
    "measurements" : null,
    "enabled" : true,
    "infos" : {},
    "type" : "resource"
}